Salmon Lodge – Rapport de pêche et condition des rivières du 22 au 28 juin 2015

Quelle belle semaine nous avons passée! La pêche va en s’améliorant. Les hautes marées de la semaine dernière ajoutées à la pluie que nous eue nous ont permis de connaître une semaine de pêche des plus formidables. Tout le monde au pavillon a eu la chance de capturer du poisson et il va sans dire que nos pêcheurs en sont ravis. Les précipitations de la semaine dernière ont maintenu les rivières à des niveaux parfaits pour cette période de l’ann<photo>

Dan Greenberg remet à l’eau un beau spécimen pris dans la Cascapédia. Félicitations, Dan!

Le débit de la Bonaventure est de 35 mètres cubes à la seconde, ce qui est un un peu plus haut que la normale pour une fin de juin, mais on ne va certainement pas s’en plaindre!  Les niveaux élevés d’eau facilitent nos déplacements en embarcation et simplifient le travail des guides. Quand les niveaux d’eau sont élevés, le saumon est susceptible de se trouver n’importe où, et pas nécessairement dans les fosses.  Les guides trouvent du poisson en montaison et en petits bancs un peu partout dans la rivière. La plupart du temps, quand on trouve quelques poissons en montaison, ils sont assez faciles à capturer.

Jim Lawley, de Halifax, et un beau spécimen capturé dans la Cascapédia. Bravo, Jim!

Le débit de la Cascapédia est aussi un peu plus élevé que la normale pour cette période de l’année. Il est actuellement de 42 mètres cubes à la seconde, et la normale pour cette période de l’année est d’environ 30 m3/s. Les précipitations régulières ont permis de maintnir de bons niveaux d’eau, et tout comme pour la Bonaventure, la pêche est très bonne sur la Cascapédia.

Terry LeBlanc, de Moncton, et son premier saumon de la Cascapédia. Félicitations, Terry!

La Petite Cascapédia est ouverte à la pêche depuis le 15 juin, soit un peu plus tard que la Bonaventure et la Cascapédia, comme toujours. Elle commence à recevoir du beau poisson, et durant nos déplacements en bateau, nous y apercevons un bon nombre de saumons frais. La rivière a un débit de 25 mètres cubes à la seconde, ce qui est normal pour cette période de l’année.

La pleine lune du 1er juillet nous donnera l’une des plus hautes marées de l’été. Donc, entre le 29 juin et le 5 juillet, nos marées seront au moins de 0,6 à 1 m (2 à 3 pi) plus hautes que la normale. Si les conditions ne changent pas, nos devrions connaître une fameuse montaison de poissons frais.

Le président de la FSA, Bill Taylor, a passé la semaine avec nous à Salmon Lodge et il me disait que, selon les rapports, les conditions sont favorables dans la plupart des rivières et tout indique que nous allons connaître une bonne année de pêche… croisons-nous les doigts!

Bill Taylor, président de la FSA, s’apprête à sa prise dans la Bonaventure. Beau spécimen, Bill!

Le choix ne manque pas!

En raison des pluies fréquentes et des températures fraîches, l’eau est encore un peu froide. Nous trouvons quand même le tour de pêcher avec des mouches sèches. Celles qui ont été les plus prisées cette semaine ont été les Bombers vertes, bleues et brun foncé. Les mouches noyées ont encore donné de très bons résultats, notamment la Stone Ghost qui est encore la préférée cette saison. Les autres modèles qui sont apprécisé bien sont les John Olin, Picasse, Silver Rat et Green Highlander. Les prises avec les Nagli, Langa Fancy et Out to Lunch sont encore bonnes. Les mouches habituelles, comme les Black Bear, Green Butt, Blue Charm et Green Machine, donnent aussi de bons résultats. Étan donné que le saumon frais est monté en rivière et que l’eau est encore fraîche, il suffit de lancer sa ligne pour faire une prise.

À la semaine prochaine!

Salutations,

Glenn