Salmon Lodge – Rapport de pêche et condition des rivières du 16 au 22 septembre 2019

J’ai vraiment de la difficulté à croire que nous sommes déjà arrivés à la mi-septembre. Notre période préférée – c’est-à-dire la période de pêche au saumon atlantique – tire bientôt à sa fin. Il reste moins de 10 jours de pêche et je peux seulement imaginer ce que ces quelques jours ont en réserve pour nous. La saison 2019 a été extraordinaire! Nos trois rivières produisent toujours un bon nombre de poissons, et je pense que je peux dire sans me tromper que nos chers clients de cette semaine sont rentrés chez eux avec d’époustouflants souvenirs et de fantastiques histoires de pêche. 

Nous avons eu le plaisir de recevoir Laurence Callcut pour la première fois cette année à Salmon Lodge. Laurence a capturé ce beau spécimen dans la Cascapédia. Quelle fantastique prise! Félicitations, Laurence!

Nous avons eu le plaisir de recevoir Laurence Callcut pour la première fois cette année à Salmon Lodge. Laurence a capturé ce beau spécimen dans la Cascapédia. Quelle fantastique prise! Félicitations, Laurence!

Juste au moment où l’on croyait que l’été était bel et bien terminé et que l’automne était à nos portes, dame Nature nous a fait toute une surprise. Pratiquement toute la semaine, le temps était frais. Bien au chaud dans nos chandails, on voyait les couleurs d’automne commencer à orner les feuilles des arbres qui prenaient des teintes jaunes, orangées et rouges. Mais à mesure que la fin de la semaine approchait, voilà que le temps s’est mis à se réchauffer. Il a recommencé à faire plus de 20 degrés et le soleil a fait augmenter la température de nos rivières. 

Nous avons accueilli Ludwig Lin pour la première fois à Salmon Lodge cette année et voilà qu’il a capturé ce beau saumon dans la Rivière Bonaventure. Bien joué, Ludwig!

Nous avons accueilli Ludwig Lin pour la première fois à Salmon Lodge cette année et voilà qu’il a capturé ce beau saumon dans la Rivière Bonaventure. Bien joué, Ludwig!

Le débit de la rivière Bonaventure s’est situé dans les 10 à 11 mètres cubes à la seconde toute la semaine, ce qui est tout à fait normal pour cette rivière en septembre. Nous espérons avoir de la pluie la semaine prochaine; c’est, en tout cas, ce qu’on nous a prédit à la météo.  Le débit de la Petite Cascapédia est demeuré à 9 mètres cubes à la seconde cette semaine. C’est exactement ce à quoi nous nous attendons pour cette rivière à ce temps-ci de l’année, et non pas aux variations de débit comme celles de la semaine dernière.  

Kieron Leslie a capturé ce superbe spécimen dans la rivière Bonaventure. C’était un pur plaisir de te recevoir chez nous, et nous espérons te revoir l’an prochain! Félicitations, Kieron!

Kieron Leslie a capturé ce superbe spécimen dans la rivière Bonaventure. C’était un pur plaisir de te recevoir chez nous, et nous espérons te revoir l’an prochain! Félicitations, Kieron!

Les niveaux d’eau de la Cascapédia ont baissé lentement à mesure que la semaine avançait. Au début, ils étaient à 28 mètres cubes à la seconde et, à la fin de la semaine, ils avaient atteint 17 mètres cubes à la seconde. Ce sont là des niveaux très acceptables pour cette rivière à pareille date. Les saumons circulent allègrement dans leurs fosses et les conditions de la rivière (niveau et température) sont très bonnes pour eux. 

Phil Taylor, en visite pour la première fois chez nous, a capturé sa plus belle prise à vie dans la Cascapédia. Nous sommes très heureux pour toi, Phil! Félicitations!

Phil Taylor, en visite pour la première fois chez nous, a capturé sa plus belle prise à vie dans la Cascapédia. Nous sommes très heureux pour toi, Phil! Félicitations!

Les mouches qui ont attiré le saumon cette semaine ont été les Red Francis, Alley Shrimp, Silver Rat et John Olin. Les tailles utilisées variaient selon la rivière sur laquelle on pêchait et son niveau. Cependant, puisque la Cascapédia, la Petite Cascapédia et la Bonaventure étaient toutes basses cette semaine, ce sont les mouches nos 6, 8 et 10 qui ont été les plus utilisées. Nous pensions avoir dit adieu aux mouches sèches en même temps qu’aux températures chaudes, mais certains pêcheurs en ont utilisé au milieu de l’après-midi, quand la température de la rivière était à la hausse. 

On ne voudrait pas être ailleurs que sur la rivière.

On ne voudrait pas être ailleurs que sur la rivière.

 Cordialement vôtre, 

Julia